L’autobronzant

L’autobronzant

  • L’arrivée des beaux jours va de pair avec l’envie de sortir les shorts et les tops du placard.
    Seulement après plus de 6 mois passés sous un jean, nos gambettes font grise mine. La solution pour un joli hâle doré type un week-end à la plage ? L’autobronzant !

    pub-haut

    Comment ça marche ?

    Pour nous permettre de bronzer sans prendre une ride, les produits autobronzants sont constitués d’un principe actif appelé la DHA (pour dihydroxyacétone) qui est un sucre naturel issu de la châtaigne mais qui est généralement obtenu par synthèse.

    Cette DHA (blanche), lorsqu’elle est mise en contact avec la peau, réagit avec les acides aminés de cette dernière. C’est cette réaction d’oxydation qui provoque en

    quelques heures la formation des pigments bruns si appréciés.

    Il existe un autre agent bronzant appelé l’érythrulose. Ce sucre, souvent associé à la DHA, permet une coloration plus uniforme et plus naturelle de la peau.

    Pourquoi un autobronzant n’aura pas le même résultat sur tout le monde ?

    La couleur obtenue dépend du pH de la peau qui n’est pas toujours constant. Il varie en fonction de la température, de l’alimentation, du stress et du cycle ovarien.
    Cela signifie qu’une femme n’aura pas forcément la même couleur de bronzage que sa copine, même si elles utilisent le même produit.

    D’où vient l’odeur caractéristique des autobronzants ?

    Les autobronzants ont une odeur bien particulière et qui peut à la longue être gênante.
    Cette odeur provient de la réaction d’oxydation de la DHA, et survient donc quelques heures après l‘application du produit.

    A noter tout de même que certains fabricants, tels que Dior ou Clarins, arrivent à masquer cette odeur grâce à l’emploi de parfum ou d’agents masquants (déodorants), et que les laits ensoleillant progressifs, moins concentrés en DHA, auront une odeur plus légère.

    Comment choisir son autobronzant ?

    Pour bien choisir son autobronzant, il faut déjà cibler ses besoins (ou envies !).
    Pour vous aider, voici quelques questions que vous devriez vous poser :

    • je veux un produit exclusivement destiné au visage, ou applicable également sur le corps?
    • ai-je la peau claire ou plutôt mate ?
    • je préfère une présentation en spray, flacon ou tube ?
    • je veux une texture fine type brume ou une crème progressive ?
    • je l’acheter en parfurmerie/parapharmacie, ou le trouver plus facilement en grande surface ?

    Bien utiliser son autobronzant

    Il est conseillé de faire un gommage la veille afin de débarrasser la peau de ses cellules mortes qui pourraient provoquer des traces une fois le produit appliqué. L’autobronzant doit être étalé en massant pour que le résultat soit homogène, et surtout en évitant les zones rugueuses (coudes, genoux, talons), qui ont tendance à absorber plus de produit et donc à marquer plus vite.

    pub-haut

    N’oubliez pas le cou, les oreilles et le dessus des pieds.

    • Post category:Non classé