Avène, masque apaisant hydratant

Avène, masque apaisant hydratant

  • Note globale : 14,4 /20
    Présentation : tube (plastique) de 50 mL Conservation : 12 mois

    Prix indicatif : 11 €
    Où le trouver : pharmacies, parapharmacie, internet

    Site internet : http://www.eau-thermale-avene.com

Déclaration INCI

La formule en chiffres : 16 ingrédients

dont 3 d’origine végétale

1 d’origine minérale (eau thermale)

pub-haut

avec : 1 conservateur

0 colorants

Sur le papier

A part l’eau thermale Avène et l’huile de graines de carthame, il n’y a pas beaucoup de points positifs dans cette formulation. On regrette la présence de dérivés du pétrole (paraffine liquide, cire de paraffine) et d’huile synthétique (silicone), occlusifs et dont les « bénéfices » pour la peau laissent à désirer. Les additifs ne sont pas non plus très honorables : des PEG (émulsifiants), Carbomer (stabilisateur d’émulsion), EDTA (chélatant) polluants, et de la Triéthanolamine (substance tampon) libératrice de nitrosamines cancérigènes.

La conservation, assurée par le propylène glycol, reste néanmoins assez douce.

Sur la peau

Une texture blanche, fluide et légère qui s’étale bien sur la peau. L’odeur douce peut se révéler entêtante à la longue, mais ne reste pas sur la peau une fois le soin enlevé.

Le rinçage (à l’eau thermale idéalement) laisse la peau lumineuse, le grain affiné et les pores resserrés. Malheureusement et comme pour la plupart des masques, ces effets ne durent pas. Ils resteront tout de même appréciables si on utilise ce masque en tant que soin ponctuel, avant une soirée par exemple.

L’efficacité apaisante et hydratante est satisfaisante, et sera appréciée des peaux sensibles et/ou déshydratées.

Je rachète ?

Occasionnellement. Le prix est abordable et l’efficacité correcte mais la composition décevante est un frein.

Au fait !

Les PEG
Faciles à repérer dans la déclaration INCI, les PEG sont souvent employés comme émulsifiants et tensioactifs car ils aiment aussi bien l’eau que la graisse, ce qui permet de lier ces 2 substances et ainsi de créer une émulsion. De l’avis général des scientifiques et des autorités sanitaires, ces composés ne présenteraient pas de réel danger pour la santé, la plupart étant plutôt bien tolérés par la peau.

pub-haut

Ils sont principalement critiqués du fait que leur procédé de fabrication, l’éthoxylation, est extrêmement polluant et que les PEG eux-mêmes sont difficilement biodégradables. 

  • Post category:Non classé