John Masters Organics, soin démêlant aux agrumes et néroli

John Masters Organics, soin démêlant aux agrumes et néroli

  • Note globale : 18,4 /20 Présentation : flacon (plastique) de 236 mL Conservation : 6 mois Prix indicatif : 20 €

    Où le trouver : Mon Corner Bio, Amazon, boutique Green in the City (Paris)

    Site internet : www.johnmasters.com

Déclaration INCI

La formule en chiffres : 36 ingrédients

dont 27 d’origine végétale 1 d’origine minérale

7 d’origine synthétique

pub-haut

avec :
2 conservateurs 1 antioxydant

0 colorants

Sur le papier

Une longue liste d’ingrédients dans cet après-shampooing, dont un seul à pointer du doigt : le Behentrimonium methosulfate.

Cette molécule au nom barbare est un « agent antistatique » et un « conditionneur capillaire », c’est-à-dire qu’elle réduit l’électricité statique observée au moment du brossage, améliore le démêlage et facilite le coiffage.
Si je m’arrête quelques instants sur cette substance, c’est parce qu’elle n’est pas ou peu biodégradable (dommage pour un soin bio de ce standing) et possède un léger potentiel irritant (attention aux cuirs chevelus très sensibles).

Le reste de la composition est excellente, avec pas moins de 22 extraits végétaux !
Citons par exemple :

  • des actifs hydratants : aloe vera
  • des fortifiants capillaires : pro-vitamine B5, protéines de soie hydrolysées…
  • des huiles nourrissantes et protectrices : Jojoba, noix de coco, tournesol, graines de lin, graines de bourrache…
  • des actifs tonifiants : extrait de thé vert, huile essentielle d’écorce de pamplemousse, de zestes de citron, de citronnelle, d’orange douce…
  • des actifs apaisants : extraits de fleur de camomille, d’arnica et de calendula

Rien à dire également sur les additifs divers tels que les émulsifiants, stabilisateurs et conservateurs. Tout est OK !

Sur la peau

A la base je ne suis pas adepte des démêlants, je leurs préfère les masques que je laisse poser plus longtemps, et dont l’efficacité est, à mon sens, plus profonde… sauf que j’ai retourné ma veste depuis que j’utilise ce démêlant aux agrumes et néroli ! Le but revendiqué par le soin est donc le démêlage.

Mes cheveux fins semblent être la cible parfaite de ce produit car ils s’emmêlent très facilement et les nœuds qu’ils produisent me donnent du fil à retordre, rendant chaque shampooing une épreuve.

Je dois avouer que cette promesse est totalement tenue : une noisette de produit suffit à démêler tous mes cheveux, sa texture étant fine et très légère c’est un jeu d’enfant de l’appliquer et de l’étaler.
Je répartis donc le soin et le laisse poser une dizaine de secondes, le temps de récupérer un peigne qui glisse alors instantanément et sans efforts.

Une fois secs, les cheveux sont doux, brillants et surtout très légers. J’obtiens donc un joli volume sans frisottis. Les longueurs et pointes, si elles ne sont pas nourries, ne sont pas desséchées pour autant.

Pour pallier à ce manque de nutrition, j’alterne ce démêlant avec le soin intensif à l’avocat de la même marque.

Un mot sur l’odeur du produit : légèrement citronnée (agrumes), elle est fraîche, délassante et très agréable.

Le packaging est quant à lui très pratique : en plastique léger et transparent, il laisse apparaître le niveau du produit. Il est doté d’une ouverture vers le haut qui permet de conserver le flacon dans la douche sans que l’eau ne rentre.

Son design sobre est chic et trendy, et rappelle l’éthique naturelle de la marque.

Je rachète ?

Il y a de fortes chances oui. Je suis devenue adepte de ce soin qui rappelons le, laisse mes cheveux doux et très légers.

Point négatif non négligeable : sa conservation n’est que de 6 mois. Dommage vu le prix d’un flacon…

Au fait !

Le néroli
La fleur d’Oranger est une jolie fleur blanche ou rose pâle cueillie sur le Bigaradier, un petit arbuste originaire d’Inde.
Elle est aussi appelée « Néroli », du nom de la Princesse de Néroli (une petite ville près de Rome) qui lança la mode de son utilisation au 16ème siècle.

L’huile essentielle de Néroli, obtenue par distillation à la vapeur d’eau des pétales de fleur d’Oranger, est très prisée en parfumerie, mais son prix est très élevé…

L’hydrolat de fleur d’Oranger représente donc une bonne alternative pour profiter de ses vertus régénérantes sur la peau et de son action calmante et apaisante.
De plus, elle est très appréciée pour son agréable odeur douce et florale.

  

pub-haut


J’ai testé… un soin capillaire bio dans prev next

  • Post category:Non classé