Concentré d’éveil ré-hydratant de Sanoflore, le sérum qui porte bien son nom

Concentré d’éveil ré-hydratant de Sanoflore, le sérum qui porte bien son nom

  • Le sérum hydratant, c’est LE soin indispensable à ma peau de chaque hiver. Dès que la saison fraîche pointe le bout de son nez, je me mets en quête du produit hydratant qui apaisera ma peau sensible et déshydratée.

    Eternelle insatisfaite je ne rachète jamais le même sérum, persuadée que l’herbe est plus verte ailleurs. C’est ainsi que le « Concentré d’éveil ré-hydratant Rosa angelica » de Sanoflore s’est retrouvé dans ma salle de cette année.


    Note globale :  18,4 / 20

    Présentation : Flacon en verre de 30 mL
    Prix indicatif :  25 euros
    Où le trouver : Mademoiselle bio, Monde bio, Easyparapharmacie,

    Déclaration INCI

    Rosa damascena flower water ; Aqua ; Dicaprylyl carbonate ; Glycerin ; Mannose ; Alcohol denat ; Acacia senegal gum ; Undecane ; Zea mays (Corn) starch ; Tridecane ; Benzyl alcohol ; Xanthan gum ; Parfum ; Carrageenan ; Arginine ; Salicylic acid ; Linalool ; Limonene ;

    Citronellol ; Geraniol ; Benzyl benzoate ; Eugenol ; Citric acid ; Tocopherol ; Helianthus annuus (Sunflower) seed oil

    La formule en chiffres : 25 ingrédients

    dont 17 d’origine végétale 7 d’origine synthétique

avec 3 conservateurs (protègent contre le développement microbien) 1 antioxydant (empêche les corps gras de rancir)

pub-haut

0 colorants

La compo

Sanoflore sait faire de chouettes formulations et nous le démontre une nouvelle fois.

La rose, actif phare de la gamme Rosa angelica, est ici présente sous forme d’eau florale de rose de Damas (Rosa damascena). Cette eau florale étant le premier ingrédient de la déclaration INCI – devant l’eau, chose très rare ! – elle est ainsi l’ingrédient le plus concentré de la formule.

L’hydrolat de rose de Damas est connu pour calmer les irritations et rougeurs. Son action astringente et tonifiante donne de l’éclat à la peau.
La glycérine et un sucre (le mannose) complètent l’action de l’eau florale en apportant un coup de pouce d’hydratation.

Les revendications de « beauté fraîche » et de « soin ré-hydratant » sont ainsi basées sur cette synergie d’actifs.

D’un point de vue formulation, le reste de la composition est très correcte. Les uniques points criticables sont l’emploi d’huiles estérifiées synthétiques (dommage qu’elles ne soient pas végétales) et d’alcool dénaturé en 6e position. Ce dernier point ne me gène pas réellement ici car le potentiel desséchant de l’alcool est sans aucun doute neutralisé grâce aux actifs cités précédemment. Allié à l’alcool benzylique et à l’acide salicylique, il forme le système conservateur de la formule. Aucun de ces 3 conservateurs ne me dérangent, ils sont d’ailleurs plutôt doux.

Dernière chose à noter : l’effort de Sanoflore pour utiliser des matières premières d’origine végétales telles que l’extrait d’algue Carraghénane en tant que gélifiant, et l’amidon de maïsen guise d’agent de contrôle de la viscosité. Une chouette composition donc !

Le produit

Ce sérum est présenté dans un flacon pompe en verre pratique et solide (qui résiste à une chute d’1m de hauteur, testé et approuvé !).

Le décor floral rose et doré est sublime et très féminin. Je le trouve particulièrement réussi.

La dose délivrée par la pompe est un peu juste pour une application, je préfère utiliser 2 pressions et être plus généreuse.
La contenance de 60 mL m’a ainsi duré 2 mois au rythme de 2 applications par jour. Une durabilité correcte mais sans plus.

La texture « liquide gélifiée » est non collante et pénètre en un clin d’œil dans la peau. Ce genre de texture courante avec les sérums n’est pas ma préférée, je trouve leur fini « peau qui tire » un peu désagréable.
Malgré tout, ce problème est facilement réglé grâce à l’application d’une crème hydratante (obligatoire afin de sceller l’hydratation).

Le parfum fruité et floral est un autre point fort de ce soin. Il rafraichit le matin (le nom « Concentré d’éveil » est bien choisit !) et délasse le soir, un vrai délice ! Les nez sensibles le trouveront certainement trop présent.

Si son efficacité est difficilement perceptible au quotidien, je m’en suis réellement rendu compte lorsque que je suis arrivée à la fin de mon flacon : tiraillements, ridules, desquamations, tous les symptômes de la déshydratation ont malheureusement refait leur apparition.

Je pense ainsi que ce produit n’est pas à utiliser « en cure ponctuelle » mais plutôt en soin quotidien hivernal (prévoir ainsi 2 flacons).

Je rachète ?

Lorsque la crème hydratante n’est pas suffisante, ce sérum représente le « petit plus qui fait la différence ».

A l’heure actuelle (soit plusieurs semaine après la fin de mon flacon), je n’ai pas racheté ce soin. Non pas parce que je ne l’ai pas apprécié, mais parce que j’ai profité de l’offre « Black Friday » de la marque Pai skincare, et qu’il y a ainsi un autre sérum qui attend dans mes placards.

pub-haut

Cependant je dois bien l’avouer, le sérum Pai est moins efficace en terme d’hydratation que le sérum Sanoflore. Il n’est donc pas improbable que je le rachète dans les prochaines semaines. Cela dépendra de la météo (et de l’état de ma peau!). 

  • Post category:Non classé