Uriage, fluide dermo-nettoyant Roséliane

Uriage, fluide dermo-nettoyant Roséliane

  • Note globale : 15,2 /20
    Présentation : flacon (plastique) de 250 mL Conservation : 9 mois

    Prix indicatif : 9 €
    Où le trouver : pharmacies, parapharmacie, internet

    Site internet : http://www.labo-uriage.com/

Déclaration INCI

 La formule en chiffres : 23 ingrédients

dont 7 d’origine végétale

1 d’origine minérale (eau thermale)

pub-haut

avec : 3 conservateurs

1 colorant

Sur le papier

La base de ce nettoyant est composée d’eau thermale, de silicone (huile synthétique polluante), de paraffine (huile minérale occlusive et polluante) et d’une huile végétale. Du côté des actifs, on retrouve donc cette huile de noyaux d’abricot, du beurre de karité, des extraits de mimosa, de mauve, de calendula et d’eau de fleur de rosier. Bien que ces ingrédients d’origine végétale soient intéressants et destinés aux peaux sensibles, on ne les retrouve qu’à la fin de la déclaration INCI, et donc présents qu’en infime quantité. La conservation est assurée par un parabène et par un conservateur allergène synthétique (Cetrimonium bromide).

Le reste de la formule est composée de substances peu louables telles que des PEG, des agents filmogènes polluants, des émulsifiants irritants, le stabilisateur de pH Tromethamine (cancérigène car libérateur de nitrosamines) et le colorant azoïque( cancérigène) rouge CI 16035.

Sur la peau

Un lait rose clair qui s’étale bien sur la peau et enlève les dernières traces de maquillage. L’odeur type « odeur de bébé » est douce et agréable et ne reste pas sur la peau. La texture est fine et n’agresse pas.

A noter que je ne l’utilise pas en tant que démaquillant mais en tant que nettoyant, et contrairement à ce que la marque en dit, je rince à l’eau thermale pour que ma peau ne reste pas collante.

Je rachète ?

Peut être l’hiver prochain. Le produit est agréable à utiliser, la présence d’eau thermale est intéressante mais le reste de la composition est loin d’être idéale pour une peau sensible.

Au fait !

pub-haut

Les eaux thermales
Elles représentent vraiment « des plus » lorsqu’elles entrent dans la composition d’un cosmétique, d’autant plus qu’elles peuvent composer 60% à 80% du produit.
Les eaux thermales apportent les propriétés de leur source :  anti-irritante (Avène), purifiante (Cauterêts), apaisante (St-Gervais)… et peuvent ainsi constituer le premier actif intéressant d’une formule.

  • Post category:Non classé