SPF dans nos cosmétiques, vraiment une bonne idée ?

SPF dans nos cosmétiques, vraiment une bonne idée ?

  • Il faut mange-bouger.fr, consommer des produits laitiers, 5 fruits et légumes par jour, et… protéger sa peau du soleil !

    Les fabricants l’ont bien compris et ont inséré des filtres UV dans nos crèmes de jour, nos fonds de teint, nos poudres et même dans nos soins cheveux, mais sont-ils réellement utiles?

    Un mot clé : photostable

    Pour être performant, un filtre UV doit être photostable, c’est-à-dire qu’il ne doit pas être dégradé sous l’effet de la lumière.
    Cela semble un peu absurde à première vue, mais c’est la raison pour laquelle l’application de crème solaire doit être renouvelée toutes les 2 heures en moyenne.

    Que les filtres soient chimiques (benzophénone, octrocrylène) ou minéraux (dioxyde de titane, oxyde de zinc), ils sont tous soumis à cette photo-instabilité. Néanmoins, celle-ci est influencée par le milieu dans lequel le ou les filtres se trouvent : par exemple le solvant dans lequel ils sont dilués peut les stabiliser ou au contraire accélérer leur dégradation.

    Cette stabilité dépend également de la résistance des filtres à la transpiration et aux frottements.

Les crèmes de jour 

Un grand nombre de marques, que ce soit en pharmacie, GMS ou parfumerie, ont intégré dans leur soin une protection solaire. On peut citer entre autres Eucerin, La Roche Posay, Clarins, ou encore Shiseido.

pub-haut

Si l’on part du principe que l’on applique sa crème le matin à 7h, on peut se demander si le filtre sera toujours actif à midi, au moment de prendre son repas en terrasse d’un café par exemple.

En effet les crèmes solaires devant être appliquées toutes les 2 heures, et à moins de garder sa crème de jour sous la main pour faire des retouches, les filtres appliqués le matin même sont pour la plupart, bien affaiblis.

La mise en avant des SPF dans les soins de jour apporte donc plus de bénéfices au porte-monnaie du fabricant qu’à la peau du consommateur…

Les produits de maquillage 

Concernant le maquillage est intéressant de se pencher sur la question, non-pas de leur utilité, mais de la mise en pratique.

On sait que pour obtenir une protection optimale, nous devrions appliquer 2 mg de crème solaire par cm2 de peau, l’équivalent d’une cuillère à café.

Pensez-vous raisonnablement utiliser autant de fond de teint (liquide ou compact) tous les matins ?

Les retouches sont certes plus pratiques avec les poudres qu’avec les crèmes de jour, mais n’assurent pas un teint frais et lumineux à la fin de la journée…

Les soins des cheveux

Les SPF sont peut être les plus utiles dans les cosmétiques où on les attendaient le moins : les soins des cheveux.

Certes les cheveux ne prennent pas de coups de soleil mais ils sont tout de même agressés par les UV.

A la plage ou au bord d’une piscine, les cheveux sensibles seront protégés par des sprays spécialement dédiés qui ont l’avantage d’être non gras.
Leur application devra tout de même, pour rester efficace, être renouvelée régulièrement.

Si vous le désirez, vous pouvez retrouver une sélection de soins solaires cheveux à la fin de cet article.

En résumé : marketing ou réel bénéfice ?

Bien que leur efficacité à moyen terme reste discutable, la protection solaire dans les cosmétiques a l’avantage de sensibiliser le consommateur aux méfaits des UV.

pub-haut

A noter qu’un nouveau moyen de protection solaire est actuellement en train de se développer : des filtres UV sous forme de poudre, invisible et transparente, à appliquer au pinceau.
Idéal donc pour les café en terrasse, affaire à suivre !

  • Post category:Non classé